Dan Chung

Photographe de presse et vidéaste

Dan Chung s’est fait connaitre en réalisant des photos et, plus récemment, des vidéos sur des sujets d’actualité. En tant que photographe et freelance pour The Guardian, il a couvert la guerre d’Irak en 2003, l’Indonésie après le tsunami en 2004 et le tremblement de terre dévastateur au Pakistan en 2006. Bien que Dan Chung n’ait pas tiré profit de son diplôme en géographie durant sa carrière, son parcours universitaire s’est sûrement révélé utile durant toutes les années où il a parcouru le monde, un appareil photo à la main.

"Pour travailler aussi bien sur le terrain que dans un bureau, il n’existe pas de solutions plus faciles et idéales que G-technology."

L’idée même d’avoir à trouver une prise de courant était risible. Dan Chung se trouvait au beau milieu de la Mongolie, dans une yourte, sorte de tente ronde, basse et faite de feutre et de toile tendues sur une ossature de bois en accordéon, avec comme but de photographier des joueurs de fléchettes et les activités liées à l’exploitation minière. Près de sa yourte se trouvait une immense mine à ciel ouvert creusée dans la terre. Tout, y compris son matériel photo, était recouvert de poussière de charbon. "« Tout ce que j’utilisais devait pouvoir supporter des conditions extrêmes », raconte Dan Chung. "« Les trajets en avion, en voiture et autres..., la TSA. Vous savez, la TSA a sûrement plus de chance d’abimer votre matériel qu’un voyage en voiture de 12 heures en Mongolie. Il fallait que mon matériel résiste et jusqu’à présent, je touche du bois, les disques G-Technology ne m’ont pas déçu. »"

Durant les trois semaines qu’il a passées en Mongolie, Dan Chung n’avait pas d’autres choix que d’utiliser l’allume-cigare de sa voiture pour recharger son matériel. Après une séance photo d’une journée, il avait besoin d’une solution de stockage assez rapide pour lui permettre de retoucher ses photos et possédant une capacité suffisante pour stocker plusieurs jours d’images brutes tout en étant assez compacte et efficace pour fonctionner exclusivement sur le bus d'alimentation de son ordinateur portable. "« Se retrouver dans la pénombre devant son MacBook Pro et quelques unités G-DRIVE ev et être capable de travailler sur ses clichés de la journée sans devoir recourir à aucune source d’alimentation externe, c’est juste génial ! Tant que vous avez une voiture ou un chargeur, vous pouvez continuer à faire ça aussi longtemps que vous voulez. Pour moi, c’est l’essentiel ! »" Étant l’un des meilleurs photographes de presse du monde, Dan Chung sait exactement de quel matériel il a besoin en fonction de la tâche et de l’environnement. Bien que, pour en arriver là, il lui a fallu des années d’expérience durement acquise.

Les débuts

Dan Chung s’est fait connaitre en réalisant des photos et, plus récemment, des vidéos sur des sujets d’actualité. En tant que photographe et freelance pour The Guardian, il a couvert la guerre d’Irak en 2003, l’Indonésie après le tsunami en 2004 et le tremblement de terre dévastateur au Pakistan en 2006. Bien que Dan Chung n’ait pas tiré profit de son diplôme en géographie durant sa carrière, son parcours universitaire s’est sûrement révélé utile durant toutes les années où il a parcouru le monde, un appareil photo à la main. Il a commencé sa carrière en travaillant pour un journal local anglais, puis a couvert l’actualité de la ville de Birmingham pour ensuite se lancer en tant que freelance pour Reuters. À l’âge de 26 ans, Dan Chung est devenu le plus jeune photographe jamais employé par Reuters, en couvrant en priorité les événements sportifs et en accompagnant Manchester United. Curieusement, Dan Chung n’a jamais été un grand fan de sport. Il se considère plutôt comme un photographe qui prend des clichés d’événements sportifs, plutôt que comme un photographe sportif. Et bien qu’il ait mis à profit son temps pour perfectionner son talent, il y a une limite aux matchs de cricket qu’un homme ordinaire peut supporter. En 2003, une offre d’emploi publiée par The Guardian suscite son intérêt et c’est alors qu’il entreprend de couvrir les plus grands sujets d’actualité, se rendant en Moyen-Orient ou accompagnant Tony Blair dans le Bureau ovale.

"« En 2006 ou 2007, j’ai décrété que l’avenir du journalisme, et le mien par la même occasion, ne passeraient plus par les images », explique Dan Chung. "« Je suis donc allé voir le rédacteur en chef du journal et je lui ai dit : Écoute, puisque l’on va privilégier les publications en ligne plutôt que leur version papier, on devrait vraiment publier des vidéos. On devrait s’y mettre." Et il a répondu : D’accord, réfléchis à ce que tu veux faire, va acheter du matériel et nous verrons ce que ça donne. »"

Le bon matériel

Dan Chung a testé plusieurs caméras vidéo mais aucun appareil ne lui a apporté satisfaction. Ils ne permettaient pas de contrôler les images aussi précisément que ce à quoi Dan Chung avait l’habitude avec les photos. Il a essayé toutes sortes d’éclairages, d'adaptateurs et d'autres équipements mais tout ça lui a finalement paru être une perte de temps et un véritable cauchemar." Cette période coïncide avec l’arrivée sur le marché des premiers appareils photo reflex numériques avec fonction vidéo. "« À l’époque, j’utilisais principalement des Nikon. En dehors des personnes travaillant dans le domaine journalistique, peu nombreux sont ceux qui se souviennent que le D90 permettait également de filmer et ce, avant l’arrivée du 5D. J’ai réussi à m’en procurer un en pré-production et je suis allé au Tibet pour réaliser une séance photo pour The Guardian. On peut sans doute dire que c’est le tout premier reportage réalisé avec un réflex numérique puisque l’appareil photo n’était même pas encore sorti quand je l’ai réalisé. »" Récemment, Dan Chung a réduit ses heures pour The Guardian afin de poursuivre des intérêts personnels, il s’occupe notamment du blog Newsshooter.com avec Matt Allard. Il prétend avoir une obsession pour trois aspects de son métier : l’actualité, les photos et la technologie.

De nombreux photographes de presse ne possèdent pas son expérience de la photographie et manquent également d’intuition lorsqu’il s’agit de décider de couvrir un événement et de saisir l’action dans un environnement, de sorte à transmettre à la fois l’histoire et l’information. Ces deux atouts font de Dan Chung un spécialiste convoité dans son domaine, mais ils ne sont pas suffisants pour assurer sa pérennité en tant qu’homme d’affaires professionnel. C’est son troisième atout, l’intérêt pour la technologie et l’emploi du bon matériel, qui lui assure les clés d’un succès continu. Avant même qu’il ne commence à tourner des vidéos pour de bon, Dan Chung utilisait les disques G-Technology G-RAID afin de s’assurer que ses photos soient protégées sur le terrain et pour bénéficier d’une performance suffisante pour les retoucher en déplacement. 

Aujourd’hui, tous ses ordinateurs sont équipés de ports Thunderbolt pour s’adapter à l’interface Thunderbolt de ses disques afin qu’il puisse retravailler, en pleine résolution, ses photos sur le terrain. Son matériel de stockage fétiche est le tout nouveau système d’accueil G-DRIVE ev et ses fidèles G-RAID, désormais mis à jour avec l’USB 3.0. "« Pour travailler aussi bien sur le terrain que dans un bureau, il n’existe pas de solutions plus faciles et idéales que G-technology », déclare-t-il tout en observant les 1,8 To de données qu’il a ramenées de Mongolie dans ses G-DRIVE connectables. "« Je ne pense pas qu’un autre disque dur me conviendrait sur le terrain. »" Dan Chung garde un œil sur le SSD, mais il assure que les produits actuels G-technology sont bien assez rapides pour son activité, offrent une excellente capacité, une fiabilité à toute épreuve (jusqu’à aujourd’hui, il n’a eu à essuyer aucune défaillance) et un coût total trois à quatre fois inférieur à un SSD. En tant que journaliste, Dan Chung considère qu’il doit faire preuve d’une grande responsabilité dans son travail, voilà pourquoi cela lui importe autant. C’est un chroniqueur, un conservateur et un protecteur.

Dan - Appareil photo
Dan - Rencontre
Dan - Longue focale
Dan - Enfants

"« L’un des principes essentiels de la préservation est de choisir un support résistant », explique Dan Chung. "« Pensez à toutes les magnifiques photos et aux films émouvants perdus à jamais. Cela ne doit plus se produire. Je souhaite que toutes mes photos soient préservées pour les générations futures, qu’il s’agisse de clichés de la Coupe du monde, des Jeux olympiques ou d’autre chose. Vos photos méritent le meilleur et cela commence par un stockage efficace."

Les membres G-Team, spécialisés dans leur domaine respectif, utilisent les produits G-Technology au quotidien. Les membres G-Team reçoivent une contrepartie pour leur participation.

Les disques durs externes G-Technology font partie intégrante d’une stratégie de sauvegarde globale. Il est conseillé aux utilisateurs de garder deux copies ou plus de leurs fichiers les plus importants, sauvegardées ou stockées sur des appareils ou des services en ligne différents.

Plus d’ambassadeurs G-TEAM

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER
SE CONNECTER