Tom Barnes

Photographe commercial et publicitaire

Le photographe de groupes de rock et de portraits Tom Barnes s’est une fois décrit comme le Bear Grylls de son domaine. Le milieu dans lequel évolue Tom se rapproche plus d’une jungle urbaine que des plaines d’Alaska de l’expert en survie britannique, mais les clichés de tatoués dans des endroits sauvages ornés de graffitis sont ses préférés.

Flux de travail

"« Thunderbolt revient à organiser une course entre une Formule 1 et un kart. C’est une norme remarquable et révolutionnaire. »"

L’homme

Tom travaille avec des groupes de rock britanniques et réalise des portraits pour Bring Me the Horizon, Biffy Clyro et You Me at Six, ainsi que des publications pour des magazines tels que FHM, Kerrang!, Alternative Press, Loaded et Q.

Bien que Tom affirme n’avoir jamais cherché à développer une signature unique, ses portraits sombres de vedettes du rock visuellement fascinantes sont reconnaissables entre mille. Le travail de Tom vous plonge dans un monde où l’art corporel est aussi présent que le heavy metal du groupe Bring Me the Horizon avec qui il collabore. Les visages des sujets de Tom sont rendus dans leurs moindres détails. Chaque photo met en lumière le lien émotionnel du groupe avec son jeune public.

Alors que le photographe britannique a déclenché un obturateur pour la première fois par colère à l’âge de cinq ans, le destin en a décidé autrement. Producteur de publicités télévisées, son oncle lui a déconseillé de suivre des études de photographie et, lorsque Tom a obtenu son diplôme en économie foncière urbaine, il s’est lancé dans une carrière en propriété commerciale.

Mais il s’est rebellé et a décidé de vivre de sa passion pour la photographie. À l’université, l’auto-apprentissage l’a aidé à passer d’amateur à professionnel. C’est peut-être cette approche autodidacte, cette façon d’explorer toutes les subtilités de la photographie numérique, qui l’a rendu si exigeant.

Les moyens

Bien évidemment, ce perfectionniste est un adepte des produits G-Technology et utilise le G-RAID mini ultraportable et des mini disques G-DRIVE, ainsi que des disques G-RAID hautes performances. « Ses choix, explique-t-il, sont adaptés à une vie sans cesse en mouvement : "Fiabilité, taille et alimentation sont mes principales préoccupations. Je voyage beaucoup, donc mes disques doivent être petits et légers, mais robustes. Le G-RAID mini est parfait, car il est compact et peut supporter les épreuves de la vie sur la route.

"Je peux faire tenir plusieurs disques dans mes sacs. Je préfère utiliser des disques alimentés par bus, car ils réduisent la quantité de câbles que je dois emporter avec moi. Cela s’avère particulièrement utile lorsque je prends l’avion, quand l’espace est limité, et quand je travaille dans des endroits reculés où je n’ai pas accès à une source d’alimentation électrique. »"

Comme pour tout photographe, les sauvegardes sont essentielles. Tom est connecté à un ordinateur portable lors de ses séances photo. Les images sont automatiquement sauvegardées sur un G-RAID mini externe. Une fois la séance photo terminée, il effectue une autre copie sur un autre G-DRIVE mini, en s’assurant qu’il dispose de trois copies des photos stockées sur des disques durs à tout moment jusqu’à ce qu’il soit de retour à son bureau.

Il conserve les disques durs dans des sacs séparés lors du transport afin de limiter les risques de perte d’un sac ou d’un disque. De retour à son bureau, il efface le disque dur et les fichiers stockés sur le serveur, puis balise, renomme et vérifie les fichiers à l’aide d’Adobe Bridge CS6. Pour terminer, il retouche les images avec Adobe Photoshop CS6.

Bien entendu, tout cela nécessite une capacité de stockage importante et Tom génère environ 80 Go par séance photo avec les retouches, et conserve toutes les images pendant un an à compter de la date de livraison. Il supprime ensuite les fichiers RAW inutiles. Cela permet de réduire la taille des photos à 10 Go. « La capacité, dit-il, augmente de façon insidieuse : "Je possède quatre disques de 8 To hors site et je vais bientôt devoir en acheter de nouveaux."

La migration vers Thunderbolt est prévue pour bientôt. Pourquoi ? "La principale raison est la vitesse. Thunderbolt revient à organiser une course entre une Formule 1 et un kart. C’est une norme remarquable et révolutionnaire.

"Chaque étape de mon flux de travail sera accélérée. Je n’aurai plus à attendre des heures pour transférer des images : ce sera fait en quelques secondes ou quelques minutes. Je pourrai livrer mes projets plus vite et travailler sur plusieurs choses à la fois, plutôt que de devoir attendre que les disques durs transfèrent mes données. »"

Lorsqu’on lui demande de choisir les trois aspects les plus remarquables des disques G-Technology, Tom opte pour la taille, la fiabilité et le prix : "« Les disques sont très beaux, mais ils sont aussi compacts. Je n’ai donc pas à m’inquiéter de ne pas avoir assez de place pour les emporter partout. Mes assistants ont arrêté de me reprocher de leur faire porter des disques lourds.

"La fiabilité semble être le facteur le plus important pour tout le monde. Après de nombreuses recherches, j’ai découvert que les gens avaient beaucoup de choses positives à dire sur la gamme de produits G-Technology. Ils disaient que les produits étaient fiables et robustes et, maintenant que j’en ai possédé quelques-uns, je suis totalement d’accord avec eux."

"Le prix des disques est à la hauteur de leur qualité. C’est particulièrement vrai pour les disques durs mais, en même temps, la gamme G-Technology est d’un excellent rapport qualité/prix pour la qualité, la taille, la capacité et la garantie dont vous bénéficiez. En outre, rares sont les disques fournis avec des sacoches de transport et des câbles pour toutes les connexions possibles et imaginables. »"

Black Drool par Tom Barnes
Smoker par Tom Barnes
Hoodlums par Tom Barnes
MS-13 par Tom Barnes

Les résultats

G-Technology : une révolution ? Oui, mais sans prétention.

Tom parle avec émerveillement du succès de certains des groupes de rock avec lesquels il collabore, qui ont commencé par jouer dans des pubs jusqu’à remplir le Wembley Arena, et évoque les disques G-Technology sur le même ton : "« Le fait que jamais un de mes disques G-Tech ne m’ait lâché est une réussite en soi. J’ai possédé des disques de presque toutes les autres marques, mais ils m’ont toujours déçu. Les disques G-Tech durent, ce qui est évidemment un avantage important.

"Je ne sais pas si cela est dû au design du boîtier ou aux disques durs utilisés, mais j’en suis pleinement satisfait. Pouvoir avoir confiance en son équipement, ça change tout. C’est un vrai soulagement de savoir que les données que je stocke sur le disque seront protégées. »"

Le plus bel hommage à la puissance et à la fiabilité des produits G-Technology est le remarquable portfolio de Tom, qui regroupe de nombreux clients prestigieux et une liste interminable de magazines, labels de musique et grands noms du rock impatients d’entendre le son de son obturateur.

Qu’est-ce qui le rend le plus fier ? "« Je suis fier de tous mes projets », affirme Tom Barnes. "Mais j’adore faire des photos pour Q, donc c’est toujours une réussite. J’aime aussi collaborer avec la marque de vêtements Dropdead, pour laquelle j’ai un attachement particulier, car on travaille ensemble depuis le début. Je suis également très fier de travailler avec des groupes et de voir mes images les aider à atteindre leurs objectifs.

"L’un des groupes avec lesquels je préfère travailler est You Me at Six, dont les membres sont devenus de très bons amis. Cela fait des années que je prends des photos pour eux, que ce soit lors de concerts rassemblant 30 personnes dans un pub au Wembley Arena devant une foule de 13 000 personnes. Bring Me the Horizon est aussi passé d’un public de dix personnes dans un pub à des foules de milliers de personnes dans le monde entier. Je me sens spécial d’avoir pu assister à cette transformation et d’y avoir participé. »"

Pour Tom Barnes, dont la réputation est à la hauteur des technologies en constante évolution de G-Technology et des nouveaux dieux du rock, l’horizon ne cesse de s’élargir.

Les membres G-Team, spécialisés dans leur domaine respectif, utilisent les produits G-Technology au quotidien. Les membres G-Team reçoivent une contrepartie pour leur participation.

Les disques durs externes G-Technology font partie intégrante de la stratégie de sauvegarde globale. Il est conseillé aux utilisateurs de garder deux copies ou plus de leurs fichiers les plus importants, sauvegardées ou stockées sur des appareils ou des services en ligne différents.

Plus d’ambassadeurs G-TEAM

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER
SE CONNECTER